Connexion à votre compte
[userpro template=login]

Vingt ans et plus actuelle que jamais!

L’année 2017 marque le 20e anniversaire de la Société de compensation en assurance médicaments du Québec. Voilà deux décennies que la Société veille sans relâche à la bonne marche du système de mutualisation des risques mis sur pied par l’industrie des assurances de personnes.

Aujourd’hui plus que jamais, son action permet de conserver un système apte à protéger l’accessibilité des couvertures privées d’assurance médicaments et la santé des régimes.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Son action. L’essor des thérapies médicamenteuses et les coûts majeurs de certains médicaments rappellent la nécessité de mutualiser les réclamations du coût de médicaments au-delà de certains seuils. La Société s’assure d’actualiser les modalités du système chaque année, en fonction de l’évolution du nombre et du profil des groupes participant à la mutualisation, de l’état de santé de la population assurée et des nouvelles thérapies médicamenteuses. Ce système bien adapté permet aux assureurs privés et aux gestionnaires d’avantages sociaux qui offrent une couverture du coût de médicaments de maintenir des primes abordables, malgré l’avènement de réclamations élevées.

Grâce à la mutualisation, les couvertures d’assurance médicaments offertes au Québec demeurent accessibles. Ce faisant, le système protège aussi la viabilité des régimes privés d’assurance collective.

Son expertise. La Société vient d’amorcer le 20e processus de compensation et publiera en cours d’année la 22e édition des modalités du système de mutualisation. Entre 1997 et 2015, pour les 19 processus complétés, les sommes mutualisées sont passées de 6,7 millions à plus de 67 millions de dollars.

La Société a acquis un précieux savoir-faire depuis sa création en 1997. Chaque révision annuelle des modalités s’appuie sur l’expérience des dernières années et des hypothèses actuarielles nombreuses. La Société a mis en place une vigie continue lui permettant d’anticiper l’arrivée sur le marché de nouvelles molécules et les effets de leur consommation sur les régimes collectifs.

Par ailleurs, elle vérifie la compréhension et l’adhésion des participants à la mutualisation en menant chaque année un certain nombre d’audits. Elle vient aussi de refondre son site Web www.mutualisation.ca pour offrir à ses publics une information complète et à jour sur le système de mutualisation, les nouvelles pertinentes et les processus en cours.

Ses assises. Les activités de la Société sont guidées par une vision claire et respectueuse de l’obligation de mutualisation prévue à la Loi sur l’assurance médicaments et par des valeurs de transparence et d’équité.

La Société s’acquitte de sa mission dans un cadre rigoureux et de bonne gouvernance. Son conseil d’administration compte neuf membres représentant les sociétés d’assurances, les employeurs ou les administrateurs de régimes d’avantages sociaux et de fiducie ; cinq administrateurs doivent respecter les critères usuels d’indépendance. Trois comités du conseil ont été créé afin de superviser les activités de la société, à savoir le comité du processus et des modalités, le comité de gouvernance et ressources humaines, puis le comité de vérification. Depuis ses débuts, la Société présente un bilan financier sain et des charges d’exploitation sous contrôle.

La création de la Société

 

Tout a commencé en 1996, année où le gouvernement du Québec a fait le choix

d’un régime général d’assurance médicaments pour tous les citoyens et adopté la

Loi sur l’assurance médicaments du Québec. Cette loi oblige les assureurs et les gestionnaires de régimes d’avantages sociaux à partager entre eux

les risques financiers découlant de leur participation au régime général.

 

Créée en 1997, la Société est l’entité reconnue par le gouvernement et l’industrie pour voir au respect de cette exigence et à ce que le système de mutualisation

protège l’accessibilité des couvertures d’assurance médicaments offertes au Québec

du fardeau financier causé par des réclamations élevées.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.